Chantefleurs Récital botanique, conférence chantée

photo Frédéric Terzian

Durée du spectacle : 1H 15


D’après Les Chantefleurs de Robert Desnos

Musiques de : Jean Wiener



 

avec

Chantal Galiana : chant

en alternance au piano :

Fabrice Boulanger - Vincent Leterme 
ou Denis Chouillet

Chantefleurs Récital Botanique a été créé à la Péniche opéra sous le regard de Laurent Pelly.
Dans cette première version Daniel Paboeuf (saxophone) et Sophie Morando (violoncelle) complétaient la distribution.
Ce spectacle devenu petit à petit Récital Botanique a été joué également en trio avec Elena Andreyev au violoncelle et Vincent Leterme au piano (cité de la musique)
Mais sa version la plus courante est en duo, chant et piano

La mise en scène de Laurent Pelly a également était «abandonnée» petit à petit même si l'idée de conférence musicale est toujours restée

Ce spectacle peut être toujours joué

Au cours de ce récital botanique


et quelque peu philosophique,


vous croiserez un bégonia 
très alsacien,


une pivoine de la rue Saint-Martin,

un myosotis qui ne se souvient de rien, 


et même un chat 
qui ne ressemble à rien.


Le cyclamen vous fera visiter Clamecy,


Le bouton d’or le Casino de Paris,


le jasmin vous conduira à Madère


et la primevère, sur le belvédère.


Tralalalalère




Avec la rose belle belle
 vous rêverez à Bagatelle,


avec le mimosa,
vous danserez à la Ciotat. 


mais avec le réséda
vous resterez sur la véranda

Tralalalala !



Photos : Frédéric Terzian

La berceuse du bon jambon, le bégogo, le bégonia et le coquelicot coq hardi
cocardier vous connaissez ? Ce sont les délicieuses mini-mélodies composées
par cet incorrigible touche-à-tout de Jean Wiener, sur les ultimes poésies
de Robert Desnos, les Chantefleurs.
Elles ont inspirées à Chantal Galiana un récital botanique qui n’est pas fait pour donner des boutons.
Emmanuel Daydé

Chantal Galiana a décidé de cultiver ses Chantefleurs accompagnée
de Fabrice Boulanger, inénarrable pince-sans-rire jardinant son piano.
Imaginez un mélange de Magicien d’Oz et de Tistou les pouces verts,
dans la parfaite simplicité d’un récital au fond d’une péniche,
mais avec sur le visage de Chantal Galiana, toutes les couleurs
d’un jardin extraordinaire.
Alain Duault